Action Accor

A cause de nombreuses crises que vit la majorité des secteurs d’activité, certaines sociétés ne cessent de voir leur chiffre d’affaires aller decrescendo. Toutefois, le domaine de la mode et du luxe ne partage pas la même expérience, bien au contraire, la résistance dont il fait preuve fait couler beaucoup d’encre et de salive.
C’est précisément le cas du groupe Accor qui est l’un des plus grands groupes les plus connus dans le domaine de l’hôtellerie. Les activités de ce groupe touchent en grande partie l’hôtellerie bien qu’il propose beaucoup d’autres services annexes. Si le groupe se déploie majoritairement en Europe, on observe une forte concentration dans plusieurs pays du
globe.

Avec un chiffre d’affaires de 3610 millions d’euros en 2018, le groupe compte afficher une
très belle performance pour les années à venir. Et cela se justifie déjà à travers ses résultats du premier semestre 2019.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article jusqu’à la fin où nous vous délivrons
nos conseils en bourse. Vous aurez ainsi de quoi prendre position non seulement à travers
nos conseils, mais aussi grâces à l’analyse du cours de l’action Accor ainsi que l’historique
du prix de ses titres observés au fil de ces dernières années.

Analyse fondamentale et technique de l’Action Accor

A l’exercice 2017, Accor Hôtels a révélé des résultats en forte expansion. Le résultat du groupe hôtelier s’élevait à 441 millions d’euros en progression de 66,4% contre l’année 2016. En ce qui concerne le résultat d’exploitation, celui-ci était à hauteur de 492 millions d’euros avec +10,1% à périmètre et change constant.


Sebastian Bazin, Président Directeur Général du groupe, a déclaré que le groupe continue de profiter d’une excellente tendance sur le marché. Pour l’année 2018, le chiffre d’affaires consolidé de l’entreprise était de 3610 millions d’euros en hausse de 8,8% à périmètre et change constant. Pour cette année, le groupe consolide son impulsion avec un chiffre d’affaires enregistré au premier semestre de 987 millions d’euros.

Les activités du groupe Accor sont majorité axées sur le secteur hôtelier. L’ensemble des hôtels devrait ainsi partie des chiffres à évaluer au même titre que le RevPar. Il est également important de garder un œil ouvert sur l’évolution des activités en Europe qui actuellement génère plus de 38% de revenus, un facteur déterminant pour les possibilités de croissance ou de régression.

Le plan digital « On time, on track » établit par le groupe sera d’une importance capitale dans le cadre de l’analyse du cours de l’action Accor. Le plan en question permet, grâce aux agences de réservation en ligne de l’entreprise, d’accroître le nombre des réservations, améliorer sa politique de carte de fidélité, mais aussi offrir la possibilité de faire des réservations sur des terminaux mobiles. L’ambition d’étendre et parfaire son activité a pour but de venir à bout de la concurrence en ligne. Pour les années et mois à venir, le groupe prévoit de s’investir dans d’autres activités comme par exemple, le réinvestissement dans l’entreprise Hôtel Invest.

Avis sur l’action Accor et les prévisions, perspectives et tendances

Les résultats annuels 2018 de AccorHotels étaient très favorables dans l’ensemble de ses marchés. La performance désormais vers un modèle asset-light » avec une cession de 64% des parts du capital AccorInvest. Le groupe souhaite continuer avec des meilleurs résultats en 2019. Entrons dans le détail : en Europe, la performance du groupe a été tirée par la France et on a observé une hausse de 6,5% ? Au Royaume-Uni, le RevPar était en hausse de 2,9%, à travers une forte demande locale à Londres. En Allemagne, une progression 3,2% a été observée avec une excellente activité à Noël. En Amérique du Nord et au Caraïbes, on a pu enregistrer une progression de +4,0% avec un très bon niveau d’activités au Canada.

Les coûts des actions Accor

Pour prendre position et savoir si devez trader l’action Accor ou pas, il est important d’avoir un aperçu du prix du cours de cette action pour ces 10 dernières années. Pour être plus clair, nous allons présenter le prix des actions sur ces dernières années. Tout d’abord, sachez le groupe Accor est coté sur le marché Euronext Paris en France et correspond à l’indice de référence CAC40. Au premier semestre 2019, le cours de l’action de ce groupe était à son plus haut de 40,14 et à son plus bas de 37,75.

En 2018, celui-ci était de 48,64 euros par action contrairement à l’année 2017 qui a affiché un résultat de 43,67. En 2016, le cours de l’action Accor est était de 51,65 euros, un chiffre bien plus bas que celui de 2015 qui était de 51,65 euros. Au cours de l’année 2014, on a pu enregistrer 39,35 euros au sein des graphiques boursiers et 34,3 euros pour les résultats enregistrés en 2013. Si le prix du cours de l’action du groupe Accor était 36,2 euros en 2011, celui-ci a subit une correction baissière en 2012 où il était de 27,6 euros toujours que les 34,03 euros observés en 2010.

Rendement de l’action Accor

Dans cette rubrique, nous abordons la question de l’historique des dividendes et leur date de détachement. Le 21 février 2019, les résultats affichent une date de détachement prévue le 10/05/2019 et une date de versement prévue le 14/05/2019. Le montant des dividendes était de 1,05 euro au même titre que le montant de l’année 2018. Pour 2017, la période de détachement était le 12/05/2017 et la date de versement était au 06/06/2017. Avec un rendement annuel en baisse de 2,45%, le montant des dividendes s’élevait de 1,050 euro.
Pour chaque action, le montant est de 37,26 euros, le dividende étant payable en actions ou en numéraire.

Le rendement en 2016 était en hausse de 2,66% par rapport à 2017 avec une date de détachement correspondant au 27/04/2016 et une date de versement correspondant au 15/05/2015. Par ailleurs, les résultats publiés offrent les données suivantes : a périmètre, les acquisitions et les cessions s’élevaient à près 394 millions d’euros, soit +12,8% avec les parts de Mantra, Atton, Resdiary, Mövenpick, Gekko, Adoria…Le taux de change a un effet en baisse de 144 millions d’euros suite à la déflation du dollar australien, du réal brésilien et
dollar américain. 

Historique Bourse Accor  ces deux dernières années :

48,950 Cours le plus haut sur la période, le lundi 28 mai 2018
32,390 Cours le plus bas sur la période, le mardi 4 juin 2019


Le dividende d'Accor :

ACCOR

Dividende 2018

Dividende 2019

Dividende 2020

​Rendement 2020

Cell

1,05€

1,05€

1,12€

2,65%


Données boursières importantes à propos de l’action Accor

Le chiffre d’affaires du groupe est actuellement estimé à plus de 3,5 milliards d’euros avec une capitalisation boursière de 1054 milliards d’euros avec 282.608.000 titres. En 2018, elle était de 1673 milliards d’euros. A cela, s’ajoute le fait que le marché européen représente plus 30% du chiffre d’affaire du groupe contre les 23% que représentent les marchés de l’Asie et des USA. Comme le déclare Sébastien Bazin, Président-Directeur de Accor Goup qui a réalisé pour le compte de ce semestre une forte performance avec ses objectifs fixés à moyen terme. L’entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et tend à activer ses
multiples leviers de croissance avec non seulement son ambition de devenir leader son domaine, mais aussi conserver un environnement confortable pour des clients et partenaires toujours plus exigeants. Les résultats du premier semestre réaffirment ses performances dans la mise en marche de ses objectifs.

Pour plus de détail, en janvier 2008, on a observé une importante chute à propos du CAC40. En juillet, il a retrouvé un excellent niveau et était sous les 4200 puis à 3200 en octobre. Il s’agit d’une crise boursière, car le groupe a cédé plus de 43,5% en début janvier et 22% entre le 6 et le 10 octobre 2008. Toutefois, dès le 13 octobre de la même année, l’indice boursier du groupe a connu une hausse de 11,18% soit 3531,50 points. C’est d’ailleurs, la plus forte progression enregistrée depuis l’introduction en bourse de l’action Accor.

Détails des activités d'Accor : les achats, les cessions en cours prévus

L’activité d’une entreprise peut influer sur le cours de ses actions. Raison pour laquelle nous vous conseillons de jeter un œil sur celle de la société Accor et de vous intéresser aux derniers événements ayant marqué son historique actuel.

En 2013, on observe une subdivision du groupe Accor en deux principaux poles stratégiques : HotelServices et HotelInvest. En 2014, Accor ambitionne d’investir dans la transformation digitale et le rachat de Wipolo pour un montant chiffré à plus de 225 millions d’euros. La même année, l’entreprise déclare le rachat de 97 hôtels en Europe pour une somme de 900 millions d’euros et s’allie à HuaZhu puis rachète les parts de Mama Shelter.

Au cours de l’année 2015, l’entreprise procède à la reprise de FastBooking pour devenir Accor Hotels. Toujours cette année, l’entreprise rachète pour un montant de 284 millions d’euros 29 hôtels et rachète par la suite la filiale FRHI pour un montant chiffré 2,9 milliards d’euros, cette dernière est propriétaire des marques Raffles, Fairmont et Swissôtel. Une opération ayant permis à de devenir l’actionnaire du groupe avec 10,8% du capital.

Le succès de Airbnb en 2016 a permis à AccordHotels de procéder au rachat de Onefinestay et FRHI Hotels ans AccorHotels resorts qu’il rachète définitivement. Une transaction qui a permis au groupe de se hisser parmi les meilleurs hôtels de luxe du globe. Le groupe renforce sa présence en Amérique du Nord, qui reste le marché le plus plébiscité du secteur sur la scène internationale. En 2016, HotelInvest procède à la restructuration de 85 hôtels milieu de gamme en Europe. Les hôtels font parties d’un seul et unique opérateur franchisé du nom de Grape Hospitality dont 70% des parts appartiennent à Eurazeo et 30%
des parts à Accord Hotels.

C’est en 2017 que Nicolas Sarkozy a rejoint le conseil d’administration de l’entreprise avec une participation de 50%. Un partenariat grâce auquel 15 hôtel intègrent Accor Group qui renforce ainsi sa présence en Asie, au Moyen-Orient, mais aussi en Europe de l’Est. La même année, le groupe vend à Adoma 62 hôtels qui les transforme en structures d’hébergement des réfugiés.

Les concurrents et partenaires du groupe Accor

A travers sa stratégie de franchise, le groupe a pour but de limiter ses actifs au bilan et au développement au Brésil, en Chine, ou en Russie. Le groupe est l’un des meilleurs dans le secteur de l’hôtellerie. Mais, l’entreprise fait désormais à une concurrence redoutable encline à lui prendre des parts de marché avec des services d’hôtellerie de plus en plus fixés à bas prix. Nous allons vous présenter quelques-uns des principaux concurrents du groupe, ce qui vous permettra de mieux prévoir les variations du cours de l’action Accor. Parmi les marques concurrentes de cette entreprise, on note, Global Hyatt Corporation, Hilton Hotel Corporation, Intercontinental Hotel Group PLC, MArriot International, Inc, Wyndham Worldwide, etc.

Pour damer le pion à la concurrence, le groupe n’a pas manqué de signer des accords de partenariat avec les entreprises exerçant ou pas dans le secteur d’activité. Ainsi, on note Dubaï Ammar Properties avec qui elle s’est alliée en 2006. Il s’agit d’une entreprise exerçant dans l’immobilier. L’accord permet aux deux entités d’ouvrir plus de 100 hôtels à bas prix en Inde pour un montant chiffré à plus de 300 millions de dollars. Avec Travelcar, AccorHotel a également signé un partenariat. C’est une société qui propose des services d’auto-partage et de location de voiture entre particuliers. En 2017, Accord Hôtel s’allie à RixosHotels qui a pour but d’accroître sa présence dans le secteur du luxe et haut de gamme.

Atouts et avantages d’action Accor entant qu’actif en bourse

La place qu’occupe le groupe Accor Hotel sur le marché mondial est de toute évidence l’un des premiers atouts de cette entreprise. Il occupe en effet, la 6 e place mondial dans le secteur de l’hôtellerie et reste le principal leader en Europe. Le groupe dispose en réalité plus de 40% des parts du marché européen et hors de la France, il possède un tiers des parts de marché. A travers les marques telles que Pullman, Raffles, McGallery, Sofutel, Ibis, The Steble, le groupe cherche à asseoir sa présence à travers le monde et s’intéresse désormais à tous les niveaux sociaux économiques.

Pour rappel, le groupe a scindé ses activités en deux principaux pôles distincts : Hôtels Services et HôtelsInvest. Cette répartition constitue également un véritable point positif puisque le risque de faire faillite est assez faible. La répartition des activités du groupe d’un point de vue géographique présente aussi un atout pour le groupe. En effet, 37% des activités de l’entreprise sont concentrés en Europe Centrale, 14% en Europe du Nord, y compris la France, 20% en Amérique du Nord, 16% dans les zones méditerranéennes, l’Afrique et le Proche-Orient, et enfin 4% dans l’Asie du Pacifique. Cette répartition géographique des activités du groupe lui confère un faible risque de voir ses activités en baisse.

La stratégie mise en place par le groupe est très appréciée par investisseurs particuliers. Dans un avenir proche, le groupe prévoir de mettre à disposition plus de 170 000 chambres et pour cela, l’un des marchés les plus ciblés est celui de l’Asie-Pacifique où il a prévu de réalisé plus de 44% des futurs projets. Dans le but de se développer à travers le monde, le groupe compte consolider sa politique dans le secteur de l’hôtellerie avec une forte croissance de ses nouveaux projets à savoir la location des résidences privées de luxe ainsi que les services de conciergerie digitale. A travers le rachat de Fastbooking ou OneFineStay, l’entreprise AccorHotels envisage se hisser au sommet dans le domaine du TravelFast. En chine, le groupe ambitionne aussi une forte expansion de ses activités via ses accords avec les entreprises locales telles que HuaZhu et Jin Jiang.

Défauts et points faibles de l’action AccorHotel en tant qu’actif de Bourse

En tant que traders particuliers, vous avez eu un bref aperçu des avantages de l’action Accor. Toutefois, pour que cette analyse du cours de l’action de cette entreprise soit complète, il est important de donner ses points faibles, du moins les éléments en défaveur
de l’évolution du prix de ses actions.

L’existence d’une forte concurrence du secteur d’activité du groupe Accor ne jouit vraiment pas à son avantage. La dette de cette entreprise est également très élevée, ce qui pourrait avoir forte incidence sur le cours de ses actions. Cette forte dette rebute déjà de nombreux investisseurs qui s’interrogent sur la nécessité d’acheter ou pas les titres du groupe Accor.
Même si le groupe a l’intention de se défaire de sa dette, la crise économique et la baisse du pouvoir d’achat ne faciliteront pas les choses. En effet, avec une économie en baisse et les clients qui connaissent de plus en plus des difficultés financières, les agences de voyage en ligne constituent une forte concurrence puisqu’elles ont pu récolter plus de 20% de la clientèle du groupe.